LA GAZELLE

LE CONTEXTE INTERNATIONAL

  •  Parc automobile mondial : 2 milliards de véhicules Prévision de doublement dans 20 ans

  • Tensions sur le marché énergétique mondial

  • Batteries : les réserves mondiales en terres rares ne semblent pas suffisantes pour convertir à terme l’ensemble des véhicules à énergie fossile en véhicules électriques d’où la nécessité de construire les voitures du futur les plus légères et moins énergivores possible.


Comment faire pour continuer à se déplacer à l’avenir ?

LA SOLUTION


Gazelle Tech est parti du constat que 75% de la consommation d’un véhicule est liée à son poids.
Il faut donc alléger les véhicules pour réduire la consommation d’énergie et la pollution.
Gazelle Tech a développé une technologie brevetée de châssis en matériaux composites qui apporte au véhicule :

  • Sécurité : Absorbe 5 fois plus d’énergie en cas de crash

  • Légèreté : plus de 50% moins lourd qu’une voiture classique du même type

  • Consommation réduite de 40%

  • Version électrique :

  1. consommation de 70Wh/km soit 15 kWh pour 180 km à comparer aux 50 à 100 kWh du véhicule électrique traditionnel

  2. batterie plus petite pour la même autonomie

  3. recharge en 4h sur n’importe quelle prise domestique

 

Poids total de la Gazelle avec batterie 700 kg


La bâche solaire qui équipera ce véhicule permettra de fournir à terme la quantité d’électricité nécessaire pour un déplacement quotidien moyen en France d’environ 30 kms

IMPACT CARBONE

Ce tableau montre qu’un kg de matériau composite pollue deux fois moins qu’un kg d’acier.(source 2010 Richard FILIPPI – ASC)

 

De plus la Gazelle étant 2 fois plus légère qu’un véhicule classique, sa construction génère 4 fois moins de CO²

La bataille de la voiture électrique a commencé !

Elle se gagnera par les constructeurs qui miseront sur la légèreté des véhicules et la moindre puissance des moteurs surtout de ceux équipant les citadines.

Les gouvernements pourraient inciter les constructeurs à privilégier le plus possible les matériaux légers dans la fabrication des châssis et de la carrosserie des voitures
électriques du futur.

 

L’incitation à construire des voitures plus légères et la contribution photovoltaïque de la bâche diminueront sensiblement la consommation d’électricité fournie par le réseau de distribution national